Françoise Dumas
Députée de la Première circonscription du Gard
Présidente de la Commission de la Défense nationale
et des forces armées
Françoise Dumas
Députée de la Première circonscription du Gard
Présidente de la Commission de la Défense nationale
et des forces armées

13 soldats tombés au Mali : l'armée française en deuil

A l'Assemblée Nationale

Hier soir, treize militaires français sont morts dans l’accident de leurs deux hélicoptères, alors qu’ils menaient une opération de combat anti-terroriste dans le sud-est du Mali.

J’adresse, en mon nom et au nom de la commission de la Défense et des forces armées de l’Assemblée nationale, nos respectueuses condoléances aux familles et aux proches des six officiers, six sous-officiers, et du brigadier-chef de l’Armée de Terre, morts pour la France. Je formule également une pensée solidaire pour leurs frères d’armes engagés dans cette guerre contre le terrorisme.

Cette terrible nouvelle, qui endeuille notre pays tout entier, est pour nous l’occasion de saluer une nouvelle fois le courage, le dévouement et le sacrifice de nos soldats pour défendre nos valeurs et notre sécurité.

La représentation nationale s'incline devant la mémoire de nos 13 soldats.

Nous sommes engagés dans l'Opération Barkhane depuis 2014 dans l’immense zone sahélienne.

La présence militaire française est primordiale pour aider les Etats légitimes à reprendre le contrôle de leurs territoires respectifs et leurs populations. Et nous ne sommes pas seuls. 

L’ONU est à nos côtés. La MINUSMA déploie plus de 10 000 militaires au Mali, dont des centaines d’Européens, à commencer par les Allemands. 

Les cinq pays du G5 Sahel ont décidé de placer leur force conjointe de 5000 h sous un commandement unique. 

Les pays de l’UE contribuent à la formation de l’armée malienne : 8 bataillons ont déjà été formés depuis 2013. 

Ce sont 560 militaires européens qui participent à cette mission de l’Union européenne. 

Notre mission doit continuer pour notre sécurité comme celle des populations locales.

Dans la soirée, une cérémonie de ravivage de la Flamme sous l’arc de Triomphe, s'est tenue en hommage à nos 13 soldats morts hier au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane. 

Les ministres, Florence Parly et Geneviève Darrieussecq, la représentation nationale, les autorités militaires et toute la communauté de Défense se tiennent aux côtés de leurs proches, de leurs familles et de leurs frères d’armes dans ce moment douloureux.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.