Françoise Dumas
Députée de la 1ère circonscription du Gard
Françoise Dumas
Députée de la 1ère circonscription du Gard

A l'Assemblée Nationale

« Le SSA est engagé dans la durée et avec intensité, à hauteur de ses moyens et parfois même au-delà. »


La médecin général des armées Maryline GYGAX GÉNÉRO, Directrice centrale du service de santé des armées (SSA), a été auditionnée en visio-conférence par la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale le mercredi 22 avril 2020.


Après avoir salué la mobilisation des réservistes venus renforcer le SSA dans le cadre de l’opération Résilience, la Directrice centrale a rappelé que le soutien médical des forces armées et de la Gendarmerie constituait la première mission du SSA. À ce jour, le SSA recense au 21 avril 1 500 cas confirmés dans les armées, dont une quinzaine en réanimation.


S’agissant de la prise en charge des marins du Porte-avions, qui a suscité de nombreuses questions de la part des commissaires, la directrice centrale a rappelé que l’intégralité de l’équipage a été testée, par des tests « PCR ». En outre, 1 082 membres du groupe aéronaval ont été testés positifs. Vingt-quatre marins ont été hospitalisés à l’hôpital d’instruction des armées (HIA) de Sainte-Anne ; et quinze le sont encore à ce jour, dont trois en réanimation. Tous les marins du groupe aéronaval font l’objet d’un suivi médical attentif par les médecins et infirmiers du SSA. Ils bénéficient également d’un  accompagnement psychologique renforcé.
 

Dans le cadre de l’opération Résilience, les huit HIA ont, au 21 avril, pris en charge 7 845 patients atteints du Coronavirus-Covid19. Environ 2 140 patients d’entre eux ont été hospitalisés dans un HIA, dont environ 400 en réanimation.


 L’EMR de Mulhouse, déployé le 21 mars dernier, a permis d’accueillir 46 patients, selon une logique de flux. Il en accueille actuellement 9. Par ailleurs, environ 150 patients ont fait l’objet de transferts par voie ferroviaire, aérienne et maritime.

Entre le 18 mars et le 3 avril, 36 patients atteints du virus ont été transportés dans le cadre de six missions successives MORPHEE.


La stratégie de déconfinement du SSA repose sur une capacité de dépistage et de diagnostic renforcée par la réalisation de tests « PCR», le développement d’un dispositif de supervision et de gestion du risque au sein des forces armées, la modélisation de l’épidémie dans les armées et la poursuite des travaux de recherche dans le domaine de l’innovation médico-militaire.


Pour la directrice centrale, il faudra réfléchir, après cette crise, à la nécessité de développer des capacités en anesthésie et en réanimation et pas seulement en chirurgie (recrutements, formations des médecins). A noter que depuis quelques jours, le module de réanimation pour les opérations, intitulé MÉROPE, est disponible sur Airbus A400M.


La commission a unanimement rendu hommage à l’engagement admirable du personnel du SSA. La Présidente de la commission, Françoise Dumas a conclu en déclarant qu’elle veillera à ce que la commission soit particulièrement attentive aux besoins et aux moyens à la disposition du SSA. Elle souhaite que les marins fassent l’objet d’un suivi médical dans la durée, pour permettre une connaissance accrue des effets du covid-19.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.