Françoise Dumas
Députée de la Première circonscription du Gard
Présidente de la Commission de la Défense nationale
et des forces armées
Françoise Dumas
Députée de la Première circonscription du Gard
Présidente de la Commission de la Défense nationale
et des forces armées

Congrès de la Nature - Assemblée nationale

A l'Assemblée Nationale

J'intervenais cet après-midi au nom de la Commission de la Défense au colloque organisé par mes collègues Barbara POMPILI et Frédérique TUFFNELL dans le cadre du Congrès mondial de la Nature qui s'est tenu ces jours-ci à Marseille. 

L'occasion pour moi d'exposer les travaux de notre commission et de témoigner que les questions environnementales et les questions de défense ne sont pas antinomiques, bien au contraire. 

En effet, le changement climatique -fonte des glaces, sécheresses, tempêtes- a des conséquences immédiates sur la disponibilité et la répartition des ressources naturelles ainsi que sur la biodiversité. Ils entrainent des mouvements de populations, engendrent ou ravivent des conflits entre pays ou communautés, dans des régions parfois déjà en proie à de profondes difficultés. Ainsi considéré, le changement climatique constitue un grave défi pour la Paix et la stabilité internationales et un risque stratégique majeur pour les Etats. 

L’environnement de Défense a déjà intégré ce risque : la Revue stratégique de Défense 2017, dernier document doctrinal édité par le Ministère, y consacre un chapitre entier. 

Les missions de forces armées évoluent également en conséquence. Par exemple, nos militaires sont amenés à intervenir de plus en plus souvent en appui de nos forces de sécurité intérieure, comme ce fut le cas à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, ravagées par l’Ouragan Irma en septembre 2017.

Autre exemple, notre Marine nationale, quant à elle, mène des opérations de grande envergure au large du Golfe de Guinée pour lutter contre l’exploitation illégale de ressources halieutiques - ou biopiraterie - en soutien aux pays concernés. 

Nos outils et notre matériel prend également le virage de la transition écologique. Le salon du Bourget, qui vient de fermer ses portes, témoigne de la prise en considérations de ces enjeux par les industriels de Défense. Ces derniers peuvent compter sur le monde de la recherche, mais également sur un vivier important de PME et TPE françaises qui travaillent aujourd’hui à réduire notre dépendance aux hydrocarbures. 

A la commission, nous portons un regard attentif aux effets du changement climatique et à ses conséquences sur la sécurité collective. Les nombreuses auditions que nous menons nous permettent d’interroger directement les états-majors, les représentants des groupements d’industriels, les chercheurs en géopolitique et d’établir des analyses, de proposer des pistes d’action. Au travers des missions d’information, nous disposons de moyens pour exercer notre pouvoir de contrôle. Deux missions actuellement conduites aborderont les liens entre Défense et environnement, l’une sur l’aide au développement et la sécurité, l’autre sur le foncier militaire, véritable réserve de biodiversité.


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.