Françoise Dumas
Députée de la Première circonscription du Gard
Présidente de la Commission de la Défense nationale
et des forces armées

Intervention en hémicycle pour l'examen en séance publique du PJL renseignement et prévention d'acte de terrorisme

A l'Assemblée Nationale

Le 1er juin dernier commençait la discussion du projet relatif à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement en hémicycle. Un texte majeur qui muscle les moyens juridiques et technologiques du renseignement. Il les encadrent également, sans toutefois les entraver, afin de déceler, identifier et neutraliser toujours plus efficacement les ennemis de la République.

Il faudrait être sourd et aveugle pour considérer qu’il n’y a pas de problème de sécurité majeur concerne tous les Français : actes de terrorisme, trafics en tous genres, crime organisé.

En tant que Présidente de la délégation parlementaire au renseignement, je suis intervenue lors de la discussion pour défendre ce texte qui repose sur trois piliers :

• Humain, en se concentrant sur des profils sur lequel notre vigilance doit être accrue.

• Technologique, en adaptant les techniques de renseignement.

• Éthique, en l’entourant de garanties renforcées dans le strict respect des libertés individuelles.

Ce texte intègre l’amendement transparaissant que j’ai présenté en tant que présidente de la DPR. Adopté à l’unanimité en commission, il vise à renforcer le contrôle parlementaire sur l’activité de renseignement dans le strict respect de la séparation des pouvoirs, dans une confiance patiemment construite.

Démocratie et sécurité sont les deux faces d’une même pièce.

Merci à la communauté du renseignement qui œuvre au quotidien pour protéger nos compatriotes.

« La Défense c’est là en effet la première raison d’être de l’Etat. Il ne peut y manquer sans se détruire lui même ». Général De Gaulle

Hqdefault

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.