Françoise Dumas
Députée de la Première circonscription du Gard
Présidente de la Commission de la Défense nationale
et des forces armées
Françoise Dumas
Députée de la Première circonscription du Gard
Présidente de la Commission de la Défense nationale
et des forces armées

Opération Barkhane : Ma Question au Gouvernement

A l'Assemblée Nationale

Rentrant de la bande sahélo-saharienne où j'ai rencontré nos forces déployées à Niamey et à Gao, j'ai tenu à interroger Florence PARLY, Ministre des Armées sur les priorités et les perspectives de #Barkhane ⤵️

Madame la ministre des Armées,

Je rentre ce jour de la bande sahélo-saharienne, où je me suis rendue avec une délégation de la commission de la Défense.

Ce déplacement faisait suite à ceux que vous-même et le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères avaient effectués au début du mois.

Avec Sereine Mauborgne et Nathalie Serre, co-rapporteures d’une mission d’information sur l’opération Barkhane, ainsi que Jean-Jacques Ferrara, nous avons été à la rencontre de nos forces déployées à Niamey et à Gao.

Nous avons également échangé avec les autorités civiles locales, en particulier le Gouverneur de Gao, ainsi qu’avec des membres des forces armées maliennes et de l’ensemble de celles engagées au sein de la Force conjointe du G5 Sahel.

Nous avons pu constater les incontestables progrès réalisés depuis le début de l’année. La dynamique de « sahélisation » engagée par le Sommet de Pau du 13 janvier 2020 fait ses preuves. En témoigne le récent succès de l’opération BOURRASQUE.

Conduite en partenariat avec les forces locales, celle-ci a mobilisé 3 000 soldats, dont 1 600 Français, 1 100 Nigériens et 300 Maliens.

Véritable succès tactique et opérationnel, elle a également associé les forces spéciales franco-estoniennes de la Task Force Takuba, en coopération avec une unité légère de reconnaissance et d’intervention malienne.

Si elle a porté un coup dur aux groupes armés terroristes dans la zone des trois frontières, le succès de Bourrasque tient aussi et surtout à la parfaite collaboration entre les forces locales, la force conjointe du G5 Sahel, la force Barkhane et nos partenaires, y compris américains, engagés sur ces théâtres.

Elle nous montre donc la voie à suivre.

D’imposants défis se dressent néanmoins face à nous, afin d’intensifier la formation et l’équipement des forces locales, et d’accroître la participation de nos alliés occidentaux, et en premier lieu européens.

Madame la ministre, quelles sont selon vous les perspectives en la matière ?

 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.