Françoise Dumas
Députée de la 1ère circonscription du Gard
Françoise Dumas
Députée de la 1ère circonscription du Gard

A l'Assemblée Nationale

Hier soir, j'intervenais en séance dans le cadre d'un échange  sur l’évaluation et le suivi de la mise en œuvre du Plan Famille avec la Ministre des Armées, Mme Florence Parly et la Secrétaire d'Etat, Geneviève Darrieussecq.

 

Son objectif principal : permettre aux militaires de concilier un engagement exigeant avec une vie privée épanouie.

Ma question : 

"Madame la Ministre,

La famille, on le sait, est la véritable « base arrière » du militaire : elle favorise son équilibre, sa sérénité et par conséquent l’accomplissement de sa mission, qui entraîne le plus souvent une forte mobilité et de nombreuses absences.

Ce constat est à la base du plan « Famille » que vous avez présenté le 31 octobre 2017. Son objectif principal est de permettre aux militaires de concilier un engagement exigeant avec une vie privée épanouie.

         Votre ministère vient de publier un point d’étape sur le plan Famille qui traduit à la fois votre volontarisme et l’attention que vous portez à la concrétisation de chaque mesure. Plus de 80 % des actions planifiées ont déjà connu des réalisations concrètes en 2018 et l’effort s’est poursuivi activement en 2019. Les mesures déjà en place sont une bonne illustration de la diversité des actions : le déploiement du wifi gratuit en garnison, le portail de l’action sociale du ministère, les nouvelles places en crèche, une meilleure prise en charge des familles de blessés, l’amélioration des conditions de logement et d’hébergement, le soutien à l’emploi des conjoints, etc.

En outre, le plan Famille apporte également une plus grande visibilité aux militaires sur leurs mutations et leur carrière, et est synonyme de simplification administrative.

Les auditions de la commission de la défense ont permis de remonter à la fois les attentes accrues qu’a suscité la mise en place d’un tel plan et les premières opinions positives sur les mesures prises.

Mes questions portent donc sur le maintien et l’adaptation des efforts engagés.

         Madame la Ministre, comment assurez-vous le suivi du plan « Famille » pour contrôler l’atteinte de ses objectifs, la mise en œuvre de ses actions et la satisfaction des principaux intéressés ?  Quelles solutions avez-vous retenues pour éviter un centralisme excessif ? Sur le fond, comment entendez-vous mieux prendre en compte la problématique croissante du célibat géographique qui se développe notamment avec le travail des conjoints ?

Je vous remercie."

 

Je vous invite à retrouver la réponse de la Ministre  des Armées en ligne : 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.