Françoise Dumas
Députée de la Première circonscription du Gard
Présidente de la Commission de la Défense nationale
et des forces armées

Projet de loi Climat Résilience : mes propositions en faveur de l'éco-mobilité et de la préservation des zones humides

A l'Assemblée Nationale

Communiqué de Presse 

Projet de loi Climat Résilience : mes propositions en faveur de l'éco-mobilité et de la préservation des zones humides

 

Le projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets (dit « Climat et Résilience ») est issu des propositions formulées par la Convention citoyenne pour le Climat (CCC), dans le cadre d’un processus de démocratie participative inédit. Ce texte sera examiné à l’Assemblée nationale.  

C’est en lien étroit avec les associations concernées de notre territoire que je suis intervenue pour amender ce texte et l’enrichir de propositions qui sont le fruit de rencontres et d’échanges constants avec les Gardoises et les Gardois. Globalement, les amendements proposés embrassent l’urbain comme la ruralité, et sont tous orientés vers des territoires plus résilients. 

Parce qu’il est urgent d’accélérer l’intermodalité dans tous les territoires j’ai déposé des amendements visant à faciliter et encourager la pratique du vélo dans nos communes. 

Ces propositions prévoient notamment de rendre effectif le cumul du forfait mobilités durables avec la participation de l’employeur à l’abonnement de transport en commun, de développer et renforcer l’apprentissage de la pratique sécurisée et autonome du vélo dès le plus jeune âge dans l’espace public, et de donner la possibilité aux maires de restreindre la circulation des poids-lourds dépourvus de dispositifs de détection des usagers vulnérables à certaines heures. 

Également au cœur de mes propositions, il y a des mesures visant la préservation de nos écosystèmes et à la valorisation des ressources par de la production d’énergie. D’une part, ces mesures consistent à modifier la législation pour la rendre plus protectrice des retenues, plans d’eau, lacs, étangs, canaux. D’autre part, elles facilitent et encouragent la remise en service d’équipements de production hydroélectrique de petite intensité (moulins, forges, usines à eau), qui se compte en dizaines de milliers. 

L’ensemble de ces mesures sont simplificatrices et lèvent des freins identifiés dans la législation en vigueur. La transition écologique a besoin d’incitation et de pragmatisme et non d’un surplus d’obligations et de contraintes pesant sur celles et ceux qui développent quotidiennement les territoires. Ces mesures feront l’objet d’un examen par les membres de la Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi Climat et Résilience, à partir du 8 mars.

Je suis pleinement engagée pour œuvrer, aux côtés de la majorité parlementaire, à la lutte contre le changement climatique, et pour répondre aux attentes des Français en matière de transition écologique.

 

Contact presse : 

Félix MEYSEN : felix.meysen@clb-an.fr

Soukaina BENJAAFAR : benjaafar.s@gmail.com


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.